SOIRÉE « MANGE & MOI » – Vendredi 12 août 2022, Placette du Métro

Quelle belle soirée pour assurer la promotion des producteurs locaux, en bio !

En un coup d’oeil, voici le résumé en vidéo réalisée par Métroloco : ici

À la placette du Métro, invitée par  le restaurant Métroloco, cette coopérative jeunesse qui s’inscrit à la fois dans l’insertion des jeunes à l’entreprenariat tout en promouvant les produits locaux, l’AMAP DE TARNOS a retrouvé la Ferme de l’écolieu Lacoste de Tarnos, le restaurant d’insertion Éole et le Pole de coopération territorial du comité de bassin du Seignanx.

Bien sûr, l’AMAP de Tarnos s’était préparée.

Stand décoré à souhait avec une présentation de notre association sur 4 panneaux (photos de nos producteurs, photos des amapiens indiquant pourquoi ils sont engagés, photos des diverses actions menées).

Les fiches producteurs étaient affichées et les recettes de Claire étaient proposées.

Pour l’occasion, nous avions nos produits en dégustation.

Sarah nous avait concocté, avec l’aide de Monsieur, un jeu rigolo qui a connu un franc succès.

2 paniers garnis étaient à gagner. Inutile de le dire : tout ceux qui ont pu approcher le stand s’y sont essayés.

 

Le tirage au sort par les mains « innocentes » de Jérémy de la ferme de l’écolieu s’est déroulé sous le haut contrôle de Sarah, Ady et Sandra avant la remise des lots.

Annick et Véronique faisaient du rabattage vers le jeu, au prétexte de faire goûter le gâteau au chocolat courgettes préparé par Ady ou le flanc de courgettes-carottes au curry de Sarah. Bon plan ! Les gâteaux ont fait l’unanimité. Et ils donnaient l’occasion de présenter ce qu’est une AMAP, ce qui motive ses adhérents, parlant un peu plus de notre AMAP de TARNOS aux locaux.

À 19h, un débat mouvant était proposé.

Ce type de débat est intéressant. Il s’agit de poser une question, ou une affirmation. Chacun se positionne à droite ou à gauche d’une ligne selon qu’il est d’accord ou pas d’accord. S’ensuit une discussion entre les groupes qui, parfois, conduit certains à changer de camp. Mais ils doivent alors l’expliquer.

Ce fut un riche débat nous avons abordé des thèmes tels que : Le bio peut-il nourrir le monde ? Peut-on se passer complètement des produits chimiques ? Comment passer de l’agro-industrie à une agri-écologie ? Est-ce urgent ?
– le bio peut-il nourrir le monde ?
– peut-on se passer complètement des produits chimiques ?
– comment passer de l’agro-industrie à une agri-écologie ? Est-ce urgent ?

Pour enrichir cette réflexion, Claudine nous propose des ressources diverses :

  • Voir ou revoir Les moissons du futur de Marie-Monique Robin, paru en 2012. Cliquer ici pour voir le film ou retrouvez le sous la rubrique « Sur la toile ».
    On y aborde d’ailleurs la naissance des AMAP.
    On peut même lire son livre (même titre).
  • Un autre ouvrage qui vient de paraître : « Demain une Europe agroécologique » de Aubert, Court et Poux.
  • Un document fiction « Sacrée croissance ! », de Marie-Monique Robin. Clique ici pour le voir ou retrouvez le sous la rubtrique « Sur la toile ».
    On y voit comment on pourrait faire pour changer de système agricole et économique, qui nous pousse tous ensuite à aller plus loin dans nos réflexions.

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.