Pétition : manger bio et local dans les cantines, c’est possible !

article édité le 17 janvier :

Jeudi 14 janvier, l’Assemblée nationale a adopté ce jeudi à l’unanimité une proposition de loi écologiste prévoyant notamment, d’ici 2020, 40% de produits issus de l’alimentation durable, locaux, de saison dans la restauration collective publique.

Cette proposistion avait été portée par Brigitte Allain, agricultrice et députée écologiste de la Dordogne, qui avait publié en juillet dernier un rapport intitulé « Et si on mangeait local… », pour « favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation » et à répondre à « une attente citoyenne ». La pétition  d’ Agir pour l’environnement que nous avions relayée a recueilli plus de 114.000 signatures.

Comportements plus responsables

« De nombreuses expériences ont démontré que manger local entraîne des comportements plus responsables: recherche de produits bio, réduction du gaspillage alimentaire, tri des déchets, etc… », alors qu’une « denrée alimentaire parcourt en moyenne 3.000 km avant d’atterrir dans nos assiettes », note l’exposé des motifs de la proposition de loi, évoquant un bénéfice « pour l’emploi, l’environnement et le lien social ».

Plus d’infos par ici, sur le blog de Sud-ouest…

 

1ère édition de l’article au 10 Janvier :

Une loi favorisant l’introduction d’aliments bio et locaux dans la restauration collective publique sera présentée ce jeudi 14 janvier aux députés.

Le temps nous est compté…

8 ans après le Grenelle de l’Environnement et les promesses des gouvernements successifs, la part de terre agricole dédiée à la bio ne dépasse pas 4% et la part de la bio en restauration collective ne représente que 2,7% des achats alimentaires.

Pourtant, les Français n’ont jamais été aussi demandeurs de bio : selon l’Agence bio, 6 français sur 10 en consomment régulièrement et 87% des parents voudraient que leurs enfants se voient proposer de la bio à l’école..

Malgré une demande forte pour la bio, le modèle agricole dominant qui demeure pour l’instant productiviste et intensif est désastreux …

SIGNEZ la pétition pour que vos députés votent cette loi !

Pourquoi cette campagne : visite du site Agir pour l’environnement


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *